Mатрёшки

#RussianDollChallenge

Parmi les nombreuses possibilités de recherches généalogiques, l’on distinge notamment les recherches sur une branche familiale « agnatiques », en remontant une lignée de pères, des recherches « cognatiques », par les mères.

zowssajtm6ivynwcvr7533xkqju
Ces deux approches, en modifiant le point de vue, permettent d’avoir une vision plus ouverte et moins inclusive.

Les territoires géographiques peuvent changer ainsi que les catégories sociales.

En remontant la branche cognatique il est intéressant de découvir à chaque génération de nouveaux patronymes, c’est en ce sens assez stimulant en rompant avec une monotonie relative des recherches agnatiques

qxpebfin20h9gzujwkvkgvdgteg

j’ai donc pris le parti d’explorer ma branche maternelle directe, et il semble à première vue que je puisse assez aisément remonter à la fin du XVIe siècle, avec un habitat localisé au Nord Est de Saint Étienne sur les collines qui dominent la plaine du Forez.

C’est aussi un bon moyen de redécouvrir la structuration et le rôle des familles dans l’ancienne France (même si malheureusement je pense qu’il me sera difficile de remonter au delà du XVIe siècle) et depuis la promulgation du Code Civil de 1804.

5wwg5fwrhmdrwnrpybcd_i4pkyk-1

Marie Hélène Renaut dans son « Histoire du droit de la famille » (Ellipses) apporte un éclairage intéressant. Aprés le modèle clanique de l’époque des Francs, le lignage pendant la période Féodale, la famille Médiévale née à partir de 1150 sous l’impulsion et le contrôle de l’église. Celle ci impose au travers du droit canonique sa conception de la famille conjugale, ie une multiplication d’entités autonomes qui deviennent les cellules de base de la société politique. C’est un système patriarcal qui est en parallèle instauré. Entre le XVIe et le XVIIIe siècle, le pouvoir royal légifèrera en matière de mariage, filiation et transmission, consacrant progressivement le déclin de la mainmise de l’église, lequel sera définitif à partir de la Révolution Française.

 

C – Colomb

Marie Jeanne Laurentine COLOMB 1890 – 1973 (Sosa 7)

 » Le nom Colom est très fréquent en Catalogne. On le trouve aussi dans la région lyonnaise, tout comme la forme Colomb. Il peut s’agir d’un surnom désignant un éleveur de pigeons (latin columbus), éventuellement d’un sobriquet métaphorique, mais c’est aussi un ancien nom de baptême (Columbus) popularisé notamment par deux saints : un abbé irlandais et un moine des îles de Lérins, martyrisé par les Sarrasins au VIIIe siècle ».

Colomb est classé au 624ème rang des noms de famille en France – Source Généanet

Ma grand-mère est née à Saint-Héand dans la Loire, petit village limitrophe de Saint Etienne, aux portes des Monts du Lyonnais, qui domine la plaine du Forez.

fullsizeoutput_a60

Son père Jean Émile Benoit était le boulanger du village, lui-même fils de Jean et petit-fils de Laurent, chef cantonnier et cultivateur également à Saint-Héand.

IMG_3759

Claude Marie Colomb

Sa mère, Marie Claudine Grataloup était originaire de la commune voisine de Fontanes.

Marie était la fille ainée d’une fratrie 3 enfants, elle-même, sa sœur Jeanne née en 1894 et son frère Claude Marie né en 1899.

Bien qu’étant ensuite allé habiter à Saint Etienne dans le quartier de Montaud, ses racines étaient à Saint-Héand  le village de son enfance où elle retournait régulièrement.

Petite commune rurale, Saint-Héand offre la particularité d’être le berceau de l’entreprise Angénieux, créée en 1935 par Pierre Angénieux,  concepteur de Zoom et grand angles utilisés notamment par la NASA pour l’expédition Apollo 11, en faisant la première optique photo à filmer et photographier le sol lunaire, mais également plébiscitée au sein de l’industrie cinématographique mondiale.

b936f75386d151f1d6553d7c97be88ab

Angénieux est aujourd’hui filiale de THALES, dont les zooms équipent la plupart des caméras des ingénieurs de la photo du monde entier notamment celle de Bruno Delbonnel le chef opérateur d’Alexander Sokourov, des frères Cohen ou encore de Tim Burton,

fullsizeoutput_a6b

… ou celle de Pierre William Glenn le chef opérateur de Claude Lelouch, Directeur du département images de la FEMIS.

inspirationsgraphiques-histoire-pierre-angenieux-optique-photographie-zoom-cinema-exposition-04

Le musée d’art et d’industrie de Saint-Étienne (http://www.musee-art-industrie.saint-etienne.fr) a consacré en 2017 une exposition dédiée à ce fleuron de la technologie française qui pendant quelques jours à rapproché un village de la Loire du sol lunaire et qui lui fait également par ricochet  tutoyer les étoiles du Festival de Cannes.

 

Sources :

Généanet